Quel masque efficace pour le coronavirus ?

On sait désormais que les masques constituent un bon moyen de prévention contre le coronavirus. Car celui-ci se transmet par le biais de postillons ou de gouttelettes contaminées.

Il existe trois grandes catégories de masques ayant chacun différents niveaux de filtrations.

Le masque de type FFP

Il est destiné à protéger celui qui le porte contre l’inhalation de gouttelettes et sécrétions des voies aériennes supérieures, qui pourraient contenir des agents infectieux. Le port de ce type de masque est plus contraignant (inconfort thermique, résistance respiratoire) que celui d’un masque chirurgical. Ce type de masque est plutôt conseillé aux professionnels de la santé et non à destination du grand public.

Le masque chirurgical

Le masque chirurgical est un dispositif médical destiné à éviter la projection vers l’entourage des gouttelettes émises par celui qui porte le masque. Il protège également celui qui le porte contre les projections de gouttelettes émises par une personne en vis-à-vis. En revanche, il ne protège pas contre l’inhalation de très petites particules en suspensions dans l’air.

Le masque en tissu ou masque « grand public »

Ce type de masque ne répond pas aux standards de qualité attendus par les professionnels de la santé. Mais il constitue une solution alternative pour tout citoyen qui ne peut se procurer de masque chirurgical.

Quel masque choisir ?

Vous l’aurez compris, le choix du masque dépend de plusieurs facteurs, notamment de votre environnement et de vos besoins.

Si vous ne faites pas partie du personnel hospitalier, vous n’aurez pas besoin du niveau de protection du masque FFP.  Au quotidien, il est pratiquement inutilisable car la respiration avec ce type de masque est plus pénible. De plus, le masque de type FFP est plus compliqué à se procurer et il est important de les réserver au personnel soignant dans les hôpitaux et aux laboratoires.

Le masque chirurgical est davantage recommandé car il offre une haute protection, est plus facilement utilisable au quotidien. Il constitue une barrière et évite la propagation du virus dans les lieux publics.

Les gestes barrières

Bien que le masque ait prouvé son efficacité dans la lutte du coronavirus, il convient d’appliquer des gestes barrières essentiels tels que le lavage régulier des mains avec de l’eau et du savon, ainsi que le maintien d’une distance de 1,5 mètre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *